Peut-on devenir moniteur de conduite à la retraite ?


Moniteur de conduite senior

Certaines personnes peuvent éprouver le désir ou la nécessité de continuer à exercer une activité même une fois l’âge de la retraite passé. Cela peut permettre de s’occuper ou d’arrondir ses fins de mois. Pour cela, certains décident de devenir moniteurs de conduite. Mais est-il possible de donner des cours de conduite même lorsque l’on est à la retraite ? On fait le point.

Y a-t-il un âge à ne pas dépasser pour être moniteur de conduite ?

Bonne nouvelle ! En règle générale, il n’existe, à ce jour, aucune limite d’âge pour exercer le métier de moniteur de conduite. Toute personne remplissant les conditions pour pratiquer le métier de moniteur d’auto-école peut exercer. Il conviendra bien évidemment de s’assurer que l’on est toujours capable d’enseigner l’art qu’est la conduite.

Une personne à la retraite peut parfaitement donner des cours de conduite, que ce soit de manière indépendante (en tant qu’autoentrepreneur) ou en tant que salarié au sein d’une auto-école. Certaines conditions doivent cependant être respectées.

Les conditions requises pour devenir moniteur de conduite

Les conditions pour devenir moniteur de conduite, que l’on soit à la retraite ou non, sont identiques. Il faut être en possession d’un titre ECSR (Enseignant de la Conduite et de la Sécurité Routière) qui a remplacé le BEPECASER. L’ECSR s’obtient en suivant une formation et est accessible sans diplôme. Ce titre équivaut à un diplôme de Bac +2. L’obtention d’une FCO voyageur peut également permettre de diversifier les cours données.

Un certificat médical stipulant que le sujet est apte à donner des cours de conduite doit également être délivré par un médecin.

Formation conduite retraite

Exercer le métier de moniteur de conduite lorsque l’on est à la retraite

Aujourd’hui, la plupart des retraités qui souhaitent devenir moniteur de conduite, pratiquent cette activité en tant qu’indépendant, avec leur propre voiture. Comparée à un emploi au sein d’une auto-école, la pratique de l’activité de manière indépendante laisse davantage de liberté, notamment au niveau des horaires de travail.

Cela permet aux retraités de continuer à être actifs, de rencontrer du monde, de transmettre leur savoir et de compléter leur retraite.

Ainsi, il est parfaitement possible de devenir moniteur de conduite à la retraite. Les conditions pour exercer ce métier ne changent pas, que l’on soit à la retraite ou non. Il s’agira cependant de passer régulièrement un examen médical qui attestera de la capacité à enseigner à conduire.