Quels métiers feront vos petits-enfants ?


Vous vous sentez un peu perdu lorsque vos petits-enfants vous parlent des métiers qui les font rêver ? Vous ignorez ce qu’est un community manager ? Ce que l’on étudie dans une formation de webdesigner ? Pas de panique, nous allons vous donner quelques clefs de lecture pour mieux comprendre les aspirations professionnelles de cette nouvelle génération.

Une évolution en phase avec la société

En 30 ans, le profil des métiers a considérablement évolué. La révolution numérique est passée par là, engendrant toute une flopée de métiers dits « émergents ». En réalité, il existe assez peu de création de nouveaux métiers au sein des entreprises. Nombre d’entre eux ont tout naturellement évolué en fonction des nouvelles technologies, pour répondre à des nouveaux besoins, de nouvelles réglementations ou encore pour s’adapter à l’évolution des modes de consommation. L’APEC (l’association pour l’emploi des cadres) distingue ainsi trois catégories de métiers émergents :

  • les métiers en développement : ils répondent aux besoins d’adaptation des entreprises à un environnement changeant.
  • les métiers en transformation : ils correspondent à l’évolution et à la transformation de certaines fonctions traditionnelles
  • les métiers de niche : ils correspondent à une activité ou à des compétences très spécifiques.

 

webdesign

 

Focus sur quelques « nouveaux » métiers

Certains métiers émergents ont plus la côte que d’autres auprès des 18/25 ans. Ainsi, au palmarès des métiers favoris, ceux liés à l’univers du numérique l’emportent haut la main.

  • E-category manager est une fonction qui tend à s’accroître de plus en plus. Son objectif est de développer sur le Web, le chiffre d’affaires et la rentabilité d’une ou plusieurs gammes de produits.
  • Le responsable e-commerce a pour mission de définir la stratégie marketing et commerciale d’une enseigne sur le Web. Il doit respecter la cohérence de la stratégie globale d’entreprise.
  • Le webdesigner est chargé de la conception graphique et de l’ergonomie d’un site internet. C’est une fonction qui nécessite une grande créativité et une excellente maîtrise des outils de développement Web.
  • Le community manager a pour mission de fédérer les internautes autour d’une marque ou d’un produit. Il doit maîtriser l’ensemble des plateformes de communication web ainsi que les réseaux sociaux (facebook, twitter, etc.), qu’il doit animer.
  • Le traffic manager a pour objectif d’optimiser les leviers d’acquisition de trafic sur internet afin d’apporter un maximum de visibilité à un site et de générer un grand nombre de visites.

Vous voilà à présent armés pour décrypter quelque unes des orientations professionnelles liées à l’univers du numérique. Heureusement, le monde du travail ne s’est pas complétement métamorphosé et de nombreux métiers, plus traditionnels, ont toujours la côte. La formation dessinateur en bâtiment, par exemple, remporte en vif succès auprès des jeunes, tout comme celle liée à l’univers de la décoration, de la cuisine, de la médecine douce et bien d’autres encore !

 I crédits photos : almut-m.com – dreamstime.com I

Source : Apec