Pourquoi se rendre dans un centre de convalescence ?


Centre de convalescence

Le centre de convalescence, parfois appelé « maisons de suite », est un établissement de soins. Il prodigue des soins particuliers à des patients qui y séjournent provisoirement. Il ne s’agit donc pas de maison de retraite ni d’unité de soins longue durée. Ces centres de convalescence et de rééducation sont parfois appelés « SSR » par le personnel médical, soit « soins de suite et de réadaptation ».

Quelles sont les spécificités d’un centre de convalescence ?

Les centres de convalescence et de réadaptation sont des structures privées ou publiques et ont plusieurs spécificités. Leur objectif est de permettre aux personnes ayant été opérées ou ayant suivi un traitement médical de longue durée de retrouver une certaine autonomie.

Il faut une prescription médicale pour être admis dans une unité de soins de suite et de réadaptation. Il ne s’agit pas d’un établissement d’hébergement, mais bel et bien d’une structure de soins et de réadaptation fonctionnelle ou psychique.

La durée de séjour varie selon la maladie et le parcours de soin du malade, mais aussi de ses besoins en termes de rééducation. Ainsi, il ne s’agit pas d’un hôpital de jour. Les patients sont hébergés à temps plein au sein du centre de rééducation.

Centre de soins

Quels sont les différents types de centres de convalescence et de rééducation ?

Le rôle des « soins de suite et de réadaptation » est de fournir des soins et/ou de contribuer à la rééducation d’une personne. Le patient peut être un enfant, un adulte ou une personne âgée. Il est gardé jusqu’à ce qu’il soit guérie ou qu’il ait regagné un certain degré d’autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

Il existe différents types de centres de convalescence. Tout d’abord, les centres de rééducation sont spécialisés dans la réadaptation de l’appareil locomoteur. Ils interviennent le plus souvent après une opération chirurgicale, un accident, un traumatisme.

Les centres de convalescence s’adressent aux patients n’étant pas assez autonomes à la suite d’une hospitalisation ou d’une intervention chirurgicale. Ces derniers ne peuvent donc pas rentrer chez eux sans rééducation et nécessitent des soins quotidiens.

Les maisons d’accueil spécialisées (MAS) sont quant à elles destinées aux personnes polyhandicapées.  On trouve ensuite les structures de soins de suite gériatriques, pour les personnes âgées de plus de 75 ans. Celles-ci sont trop dépendantes pour le maintien à domicile ou l’hébergement en EHPAD.

Enfin, les centres de soins palliatifs pour les personnes en fin de vie, tandis que les centres de soins psychiatriques.