Les réductions d’impôts


réductions d’impôts

Les dépenses concernées par la réduction d’impôt

  • Les dépenses d’hébergement dans un établissement de long séjour ou dans une section de cure médicale. Soit 25% des dépenses dans la limite de 2287 euros.
  • Les dépenses liées à l’embauche d’une aide ménagère, d’une garde à domicile. Moyennant le paiement des charges sociales, l’Etat accorde une réduction d’impôt égale à la moitié de l’ensemble des dépenses.
    Si les salaires et charges payés atteignent ou dépassent 6861 euros, la réduction d’impôt sera de 3431 euros.
    Si l’employeur est une personne âgée dépendante, handicapée par rapport aux actes courants de la vie quotidienne, la réduction d’impôt est doublée.
    Lorsque les dépenses de soutien à domicile atteignent  ou dépassent 15244 euros, la réduction fiscale est alors de 6861 euros.

quelques réductions d'impots

  • Les dépenses liées aux petits travaux à domicile :
    Réparation de fuite
    Divers travaux de bricolage au domicile d’une personne âgée dépendante. Soit 50% des dépenses dans la limite de 382 euros par an, c’est-à-dire une réduction de 191 euros par an.
    L’intervention doit être d’une durée de 2 heures et surtout effectuée par une association ou une entreprise agréée.
  • Les dépenses d’adaptation d’un logement appartenant à une personne âgée dépendante.
    Les personnes âgées dépendantes bénéficient d’une réduction d’impôt égale à 20% des dépenses payées sur une période allant de 1999 à 2003.
    Le montant des dépenses est plafonné à 3050 euros pour une personne seule  soit 610 euros de réduction d’impôt et 6100 euros pour un couple, soit 1220 euros  de réduction.
    Majoration du nombre de part pour invalidité pour l’impôt sur le revenu.
  • Les dons à des organismes d’intérêt général : quelque soit le montant que vous décidez de donner, une réduction d’impôts est possible à hauteur de 66% du montant de votre don. Et si vous êtes assujetti à l’ISF, votre don obtiendra une réduction d’impôt s’élèvant à 75% de son montant. De nombreux français se tournent par exemple vers de grandes causes nationales comme le cancer, avec L’Institut Curie notamment, qui oeuvre pour la recherche contre le cancer et ses traitements. Vous trouverez plus d’informations ici : https://soutenir.curie.fr/

Pour bénéficier de la réduction d’impôt, il faut être titulaire :

  • d’une pension d’invalidité civile pour accident du travail d’au moins 40%
  • d’une carte d’invalidité civile (incapacité d’au moins 80%)
  • d’une pension militaire, pour invalidité d’au moins 40%
  • d’une pension de veuve de guerre
  • d’une carte de combattant ou d’une pension d’invalidité ou de victime de guerre, âgé de plus de 75 ans.